Syndrome métabolique : la « fat-connection »


30/09/2005 - 6 mn

Syndrome métabolique : la « fat-connection »
Le syndrome métabolique, tout autant que le diabète, représente une lourde menace pour la santé cardio-vasculaire. Il est donc important de le repérer et de le prendre correctement en charge dès que possible.

L’obésité n’est quasi jamais isolée. Ou si elle l’est, elle ne le restera pas longtemps. On connaît le cortège des anomalies qui l’accompagnent : résistance à l’insuline, hypertension artérielle, dyslipidémie, troubles de l’hémostase. Il s’agit là d’autant de facteurs de risque pour le cœur et les artères, pour le rein, pour le cerveau et les yeux. C’est à ce point caractéristique que l’on a pris l’habitude, depuis plusieurs années déjà, d’appeler « syndrome métabolique », ou « dysmétabolique », l’ensemble de ces anomalies.


Devenez membre !

Déjà abonné(e) ? S'identifier


Autres articles à découvrir

Cela pourrait vous intéresser