Sodas, sucreries et gâteaux favorisent l'acné


14/10/2019 - 2 mn

Sodas, sucreries et gâteaux favorisent l'acné
De mauvaises habitudes alimentaires, avec notamment une consommation quotidienne de sodas, sucreries, gâteaux et aliments malsains, une augmentation du stress et des soins de la peau agressifs sont les principaux facteurs favorisant l'acné, selon une étude présentée lors du 28e congrès de l'EADV à Madrid. Celle-ci a évalué l'exposition à différents facteurs aggravants pour l'acné chez plus de 6 700 participants disséminés dans six pays en Amérique du Nord, Amérique du Sud et en Europe. C'est la première étude de ce genre, qui analyse à la fois les facteurs externes et internes qui influencent l'acné.

Les résultats de l'étude ont révélé qu'une proportion considérablement plus importante de personnes souffrant d'acné (48,2 %) consommait des produits laitiers au quotidien par rapport aux individus qui n'en consommaient pas (38,8 %). La différence présentait également une importance statistique pour les sodas ou les sirops (35,6 % vs 31 %), les pâtisseries et le chocolat (37 % vs 27,8 %) et les friandises (29,7 % vs 19,1 %). Étonnamment, 11 % des personnes souffrant d'acné consommaient des protéines de lactosérum par rapport à 7 % des personnes sans acné et 11,9 % des personnes souffrant d'acné consommaient des anabolisants par rapport à 3,2 % des personnes sans acné.

Formulant des observations sur les résultats, la directrice de recherche, le professeur Brigitte Dréno qui a mené l'étude pour le compte des laboratoires Vichy, a déclaré : « L'acné est l'une des raisons les plus fréquentes de consultation chez un dermatologue. Sa gravité et la réponse au traitement peuvent être influencées par des facteurs internes et externes que nous appelons l'exposome. Pour la première fois, cette étude nous permet d'identifier les facteurs d'exposome les plus importants en rapport avec l'acné grâce à un questionnaire remis au patient avant toute prescription de traitement. »

L'exposition à la pollution et au stress était également plus fréquemment observée chez les participants souffrant d'acné que chez les sujets témoins. L'étude a également révélé que des soins de la peau trop agressifs étaient également fréquents chez les personnes souffrant d'acné.

On estime que l'acné affecte une personne sur 10 dans le monde, en faisant la huitième maladie la plus fréquente sur la planète. Il a été récemment découvert que l'acné affectait également jusqu'à 40 % des femmes adultes.

En raison de sa nature visible, l'acné exerce un impact psychologique important sur la qualité de vie et l'estime de soi des patients. Pour l'avenir, le professeur Dréno a ajouté : « La compréhension, l'identification et la réduction de l'impact de l'exposome sont importantes afin de gérer l'acné de façon adéquate car cela peut influencer le développement et la gravité de l'acné ainsi que l'efficacité du traitement. »


Devenez PREMIUM !


Autres articles à consulter


Nourrissez (vraiment) votre corps !
Vous vous sentez totalement désemparé(e) face à la cacophonie alimentaire et nutritionnelle ambiante et vous ne savez plus comment vous y prendre pour bien manger ? Vous avez envie de connaître le b.a.-ba des bonnes attitudes pour un équilibre alimentaire réussi où cohabitent en parfaite harmonie poids, forme, bien-être, santé... science et bon sens ? Vous avez besoin d'aide, d'assistance et de motivation pour adopter facilement et durablement un mode de vie plus sain et atteindre enfin vos objectifs ?

© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales