Simulations sensorielles et comportements alimentaires


04/10/2016 - 5 mn

Simulations sensorielles et comportements alimentaires
La vision d’aliments appétissants déclenche des reconstitutions spontanées des précédentes expériences de consommation, notamment de l’odeur, de la saveur et de la texture en bouche, qui sont appelées simulations sensorielles ou imageries sensorielles lorsque celles-ci sont produites de manière délibérée. Ces simulations sensorielles ont pour objectif de faciliter l’interaction avec le produit, ce qui augmente l’intention d’achat et la consommation, lorsque celui-ci est appétissant (*).

Lorsqu’ils sont exposés à des aliments fortement caloriques appétissants, les consommateurs essaient de ne pas imaginer le plaisir qu’ils auraient à les consommer, pour ne pas succomber à la tentation. Ils préfèrent essayer de se concentrer sur leurs objectifs à long terme (ex, manger sainement, atteindre un poids idéal) en détournant leur attention de leurs sens. Une stratégie équivalente est généralement adoptée dans les messages de prévention contre l’obésité, qui insistent sur les bénéfices d’une alimentation saine en occultant le plaisir lié à l’expérience de consommation. Cependant, plusieurs études amènent aujourd’hui à penser que mieux intégrer les informations sensorielles à travers la simulation de l’expérience de consommation, pourrait aider les consommateurs à la fois à faire des choix alimentaires plus sains et à réduire leur consommation (Petit, Cheok et Oullier, 2016 ; Petit et al., sous presse).


Devenez PREMIUM !

Autres articles à consulter

Nourrissez (vraiment) votre corps !
© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales