Sans gluten, sans FODMAPS : pour qui ? pourquoi ?


18/04/2017 - 7 mn

Sans gluten, sans FODMAPS : pour qui ? pourquoi ?
L’engouement pour les produits « sans » va croissant. Portée par une offre devenue pléthorique, leurs ventes devraient progresser en France de 5 à 10% d’ici 2018. 27% des américains consomment « gluten free » pour perdre du poids, alors que seul 1% devraient le faire à vie et 5 à 6% provisoirement. Souvent sans fondements ni conseils, ce mode de vie n’est pas sans risques santé. A la lumière des données scientifiques les plus récentes, le point sur le « sans » vraiment nécessaire.

Sans gluten ?

Deux pathologies sont bien reconnues comme étant liées au gluten : l’allergie au blé et la maladie coeliaque. La première est une réaction immunologique liée aux immunoglobulines E ou non, qui touche 0,3 à 0,4% des européens tout âge confondu. Le gluten n’est pas seul en cause et diverses protéines du blé sont impliquées. L’allergie au blé peut prendre différentes formes cliniques. Le diagnostic repose la détection in vitro d’IgE spécifiques, les tests cutanés et éventuellement les tests de provocation. Chez l’enfant, elle disparait généralement avec l’âge.


Devenez PREMIUM !


Autres articles à consulter


Nourrissez (vraiment) votre corps !
Vous vous sentez totalement désemparé(e) face à la cacophonie alimentaire et nutritionnelle ambiante et vous ne savez plus comment vous y prendre pour bien manger ? Vous avez envie de connaître le b.a.-ba des bonnes attitudes pour un équilibre alimentaire réussi où cohabitent en parfaite harmonie poids, forme, bien-être, santé... science et bon sens ? Vous avez besoin d'aide, d'assistance et de motivation pour adopter facilement et durablement un mode de vie plus sain et atteindre enfin vos objectifs ?

© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales