Plan de prévention santé : la nutrition en première ligne


30/03/2018 - 8 mn

Plan de prévention santé : la nutrition en première ligne
Comme le défini parfaitement l’OMS, « la santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité ». Cela conduit à se poser la question plus largement de la qualité de vie, à tous les âges de la vie. De nombreux facteurs contribuent à améliorer ou dégrader la santé et la nouvelle politique de prévention du gouvernement vient d'annoncer 25 mesures phares, parmi lesquelles certaines ciblent directement des facteurs de risques évitables liés à l'alimentation et l'activité physique.

Une alimentation saine et équilibrée constitue une des meilleures préventions contre les maux qui touchent nombre de nos concitoyens comme l’obésité, le diabète, les maladies cardio-vasculaires. C’est pourquoi j’ai placé l’éducation à l’alimentation de nos jeunes, l’information du consommateur quant au contenu des produits alimentaires, la lutte contre le trop salé, trop gras trop sucré, au cœur de la feuille de route issue des Etats généraux de l’Alimentation. Je proposerai aussi au Parlement de voter pour que la restauration collective publique propose d’ici 2022, 50% de produits bio, sous signe de qualité et locaux dans les assiettes des écoles, des crèches, des hôpitaux… Il s’agit d’un engagement collectif. Stéphane Travert - Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation Supplémenter en vitamine B9 les femmes enceintes et en désir de maternité


Devenez PREMIUM !

Autres articles à consulter

Nourrissez (vraiment) votre corps !
© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales