Plaisir épicurien, plaisir viscéral et tailles des portions


16/10/2019 - 5 mn

Plaisir épicurien, plaisir viscéral et tailles des portions
Ces quarante dernières années, la taille des portions alimentaires au restaurant, en supermarché, et à la maison, s’est accrue considérablement, contribuant à la crise d’obésité dans la plupart des pays développés (Nestle, 2013). Afin d’inciter les consommateurs à choisir des aliments moins gras et moins sucrés, mais également des portions plus restreintes, les autorités publiques ont privilégié des approches fondées sur la nutrition, tel l’affichage nutritionnel en supermarché ou dans les restaurants. Ces approches se sont révélées d’une efficacité contestable, et peuvent aussi entraver la satisfaction des consommateurs.

Nous suggérons dans nos recherches qu’il existe des approches alternatives pour encourager les consommateurs à choisir des portions alimentaires modérées, fondées sur une meilleure compréhension du plaisir de l’alimentation. Nos travaux cherchent à comprendre quel rôle le plaisir peut jouer pour une alimentation plus saine et modérée, et à développer des interventions qui pourraient compléter, voire se substituer aux approches traditionnelles tel l’affichage nutritionnel.


Devenez PREMIUM !


Autres articles à consulter


Nourrissez (vraiment) votre corps !
Vous vous sentez totalement désemparé(e) face à la cacophonie alimentaire et nutritionnelle ambiante et vous ne savez plus comment vous y prendre pour bien manger ? Vous avez envie de connaître le b.a.-ba des bonnes attitudes pour un équilibre alimentaire réussi où cohabitent en parfaite harmonie poids, forme, bien-être, santé... science et bon sens ? Vous avez besoin d'aide, d'assistance et de motivation pour adopter facilement et durablement un mode de vie plus sain et atteindre enfin vos objectifs ?

© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales