Nanotechnologies et alimentation


19/06/2012 - 5 mn

Nanotechnologies et alimentation
Dans un contexte où les technologies actuelles permettent de manipuler la matière et de synthétiser des produits à l’échelle atomique, doit-on s’attendre à une nouvelle révolution industrielle ? L’ère des nanomatériaux et des nanotechnologies nous promet semble-t-il des développements et des percées scientifiques majeures qui affectent déjà notre quotidien. Les nanoparticules démontrant des propriétés différentes des produits de même composition (à taille bien supérieure) laissent envisager un vrai potentiel pour leur utilisation dans des secteurs d’activités très diversifiés, allant du domaine biomédical à l’électronique, en passant par la métallurgie, l’agriculture, le textile, les revêtements, les cosmétiques, l’énergie, les catalyseurs… mais qu’en est-il de ce qui se trouve dans nos assiettes... ?

Nanos... kesako ?

Le terme « nanotechnologie » décrit des applications dans de nombreux domaines scientifiques et recouvre d'une manière générale la recherche sur les principes et propriétés existants à l'échelle nanométrique, c'est-à-dire au niveau des atomes et des molécules. L'objectif des nanotechnologies : produire des objets ou matériaux dont une des dimensions est inférieure à 100 nanomètres. Ces nanomatériaux sont soit des nanotubes soit des nanoparticules qui, contrairement aux particules très fines d'origine naturelle ou provenant d'une combustion, sont produites intentionnellement.


Devenez PREMIUM !

Autres articles à consulter

Nourrissez (vraiment) votre corps !
© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales