Manger plus intuitivement pour mieux contrôler son poids ?


06/11/2014 - 3 mn

Manger plus intuitivement pour mieux contrôler son poids ?
Alors que la prévalence de l’obésité a augmenté dans la population, l’idéalisation de la minceur peut mener à une préoccupation excessive à l’égard du poids corporel. Le contrôle du poids est une pratique fréquente, surtout auprès des femmes. Même si une faible perte de poids a des effets positifs à court terme sur les maladies chroniques associées à l’obésité, le succès à long terme des diètes amaigrissantes est négligeable.

Perdre du poids est loin d’être banal, puisque certaines adaptations physiologiques peuvent se manifester et persister pour ramener le corps à son poids initial. Au niveau psychologique, les personnes qui limitent volontairement leur prise alimentaire peuvent notamment ressentir un sentiment de privation lié à la restriction cognitive, c’est-à-dire manger moins que ce qui est souhaité ou se priver de manger les aliments souhaités.


Devenez PREMIUM !

Autres articles à découvrir

Nourrissez (vraiment) votre corps !