Malbouffe : 7 conseils pour mieux manger au quotidien


21/07/21 Malbouffe 

A l'occasion de la Journée mondiale de la malbouffe ce mercredi 21 juillet, SQUIKIT, assistant personnel connecté permettant de gérer les provisions alimentaires du foyer, dresse une liste de 7 conseils faciles à mettre en place pour mieux manger au quotidien.

Malbouffe : 7 conseils pour mieux manger au quotidien

Consommer des aliments les moins transformés possible

Plus la liste des ingrédients d'un produit est longue, et plus vous devez vous méfier ! La consommation de produits dits « ultra-transformés » est responsable de nombreuses maladies cardio-vasculaires, du développement du diabète et de l'obésité. Cette « ultra-transformation » dénature les aliments de base tout en formant des contaminants néoformés. Les produits sont souvent composés d'un mix d'ingrédients nocifs tels que le sucre, le sel, les acides gras, les saveurs artificielles et les additifs. Enfin, on retrouve généralement peu de fibres dans les produits ultra-transformés ce qui veut dire qu'ils sont peu rassasiants. N'hésitez pas à consulter des applications qui scannent les étiquettes pour vous et les décryptent.

Cuisiner maison

Si nous pouvons tirer un bénéfice de la crise du COVID-19 c'est qu'elle nous aura permis de nous remettre aux fourneaux ! Cuisiner soi-même est bien meilleur pour la santé. Avec la cuisine maison, vous revenez au vrai goût des aliments et pouvez contrôler la provenance des ingrédients que vous utilisez. Se mettre à la cuisine aide ainsi à garder la ligne toute l'année. Si vous ne savez pas quoi concocter pas de panique ! Vous pouvez investir dans des livres de recette ou encore opter pour des livraisons de panier repas. Tout est très bien expliqué !

Manger plus de fruits et de légumes

70% de notre immunité vient des fibres des végétaux. Le professeur Henri Joyeux, ancien cancérologue nous le conseille : il faudrait, dans l'idéal, consommer quatre fruits par jour (dont deux le matin) et bien entendu le plus possible bio ET français ! Une revue de littérature publiée dans l'International Journal of Epidemiology indique qu'il faut consommer 800 g de fruits et légumes par jour afin d'éviter de développer un cancer. Si vous n'aimez pas les fruits, vous pouvez les introduire dans d'autres plats : un plat salé pour lui donner une touche d'exotisme, ou en petite quantité dans un yaourt, etc. Si vous n'aimez pas les légumes, vous pouvez également les consommer autrement : frites de carottes au four, ou encore dans un gâteau.

Miser sur les oléagineaux

Les fruits oléagineux sont des fruits naturellement secs. Ils comprennent : les amandes, les noix (de cajou, de Pécan, de Macadamia ...), les noisettes, les pignons et les pistaches. Riches en acide gras, ils permettent de rassasier sa faim. Il a aussi été démontré qu'ils ont des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et anti-carcinogènes. Cependant, leur haute teneur en matière grasse implique de ne pas en abuser. On vous conseille de consommer une petite poignée d'amandes ou de noix tous les jours pour le goûter !

Écouter sa faim

Il est parfois difficile de sortir de sa routine mais prenez le temps de vous poser la question au moment de vos temps de repas : avez-vous faim ? D'après une étude menée par l'Inserm, les personnes qui mangent uniquement si elles ont faim et s'arrêtent une fois rassasiées, indépendamment de leurs émotions du moment, ont moins de risque d'être en surpoids ou obèses. Il est en outre très important de prendre son temps au moment de manger. Le sentiment de satiété n'intervient qu'au bout de 20 mn. Fini les repas pris sur le pouce devant votre ordinateur, mangez en pleine conscience !

Croquer ses calories au lieu de les boire

Les personnes qui consomment plus d'une cannette de soda par jour ont un risque plus élevé d'avoir un foie gras, la première étape vers la NASH (stéatose hépatique non alcoolique). Il existe également un lien fort entre consommation de boissons sucrée et surpoids, problèmes de dents, troubles cardiaques et risques de diabètes. Si vous ne jurez que par les boissons sucrées, pourquoi ne pas tester les eaux aromatisées ou le thé glacé maison ?

S'intéresser à l'origine des aliments

S'intéresser à l'origine des aliments requiert d'aller se fournir directement chez le producteur, comme au marché ou à la ferme. C'est aussi une façon de mieux manger, en ayant accès à des produits frais, de saison et cultivés localement sans passer par plusieurs intermédiaires. Mieux manger commence aussi avec nos façons de nous approvisionner et de nous intéresser aux aliments pour tendre vers une véritable alimentation durable.

A propos de SQUIKIT

Fondée en janvier 2019 par Grégory Meunier, Jean-François Quintard et Benjamin Lefrançois, la start-up SQUIKIT révolutionne la cuisine connectée en la rendant accessible à tous. Première solution de gestion automatisée des provisions du foyer, SQUIKIT permet de répondre à la sempiternelle question : « qu'est-ce qu'on mange ce soir » ? Grâce à une base connectée ainsi que des accessoires associés, SQUIKIT fournit à l'utilisateur des informations essentielles en temps réel sur les provisions qu'il lui reste, les produits à réapprovisionner et les recettes qu'il peut facilement réaliser avec les stocks alimentaires qu'il possède. Un vrai gain de temps, dans un quotidien mené souvent à mille à l'heure.

SOURCE : SQUIKIT


Cela pourrait vous intéresser



© 2021 Alexandre Glouchkoff
-