Les régimes « sans » : une confusion totale !


03/09/2013 - 4 mn

Les régimes « sans » : une confusion totale !
Sans lactose, sans gluten, sans allergènes, les régimes « sans » fleurissent et poussent comme des champignons. Est-ce sous l’effet d’une mode ? Après que les régimes « sans » calories ont fini de sévir avec le succès et l’échec que l’on connaît, il semble que d’autres exclusions fassent leur apparition dans une confusion totale.

Les mots tout d’abord n’ont pas le même sens. Au sens strict l’intolérance est la conséquence d’un déficit enzymatique partiel ou total qui conduit à des manifestations cliniques d’intolérance à un nutriment considéré. La cause en est le plus souvent génétique : elle est dose-dépendante, le prototype est l’intolérance au lactose. L’allergie entraîne des manifestations cliniques variées d’origine immuno-allergique. Celle-ci peut être immédiate à IgE, c’est l’allergie alimentaire classique, à distinguer de la pseudo-allergie qui est liée à la présence d’une substance (histamine par exemple) présente naturellement dans un aliment. L’allergie vraie n’est pas dose-dépendante. L’allergie peut être retardée à IgG : le prototype en est l’allergie au gluten, appelée intolérance au gluten (ce qui est source de confusion), responsable de la maladie cœliaque.


Devenez PREMIUM !

Autres articles à consulter


Nourrissez (vraiment) votre corps !
© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales