Les édulcorants intenses : sûrs pour la consommation de tous, y compris les femmes enceintes


18/09/2012 - 3 mn

Les édulcorants intenses : sûrs pour la consommation de tous, y compris les femmes enceintes
À l’occasion des Entretiens de Bichat 2012, l’ISA France – Association Internationale pour les Edulcorants – a organisé un point presse avec Marc Fantino, professeur de Physiologie au CHU de Dijon et le docteur David Elia, gynécologue, afin de faire un point sur l’état actuel des connaissances médicales et scientifiques relatives aux principales questions que peut soulever la consommation humaine des édulcorants intenses. Ils ont ainsi pu répondre aux interrogations sur la consommation d’édulcorants intenses chez la femme enceinte.

Les édulcorants intenses ont été évalués et réévalués favorablement par les autorités sanitaires les plus strictes depuis 30 ans et leur autorisation repose sur les avis de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).

Concernant plus particulièrement les femmes enceintes (1), l’ANSES a indiqué en juin dernier que « les données disponibles ne permettent pas de conclure à un effet préjudiciable des édulcorants intenses pendant la grossesse, que ce soit sur la santé de la mère, les paramètres obstétricaux ou la santé du nouveau-né (2) ».


Devenez PREMIUM !

Autres articles à découvrir

Nourrissez (vraiment) votre corps !