Les consommateurs Français peu sensibles aux aspects nutritionnels de leur alimentation


07/11/2014 - 7 mn

Les consommateurs Français peu sensibles aux aspects nutritionnels de leur alimentation
Les données dont on dispose montrent que les consommateurs français sont peu sensibles aux informations et au discours nutritionnels et cela même quand ils choisissent les aliments qui conviennent le mieux à leur santé. La conception qu’ils se font des effets des aliments sur leur corps est en effet très éloignée de celle de la nutrition. Le propos est illustré par la présentation des résultats d’un programme de recherche financé par l’ANR sur la perception des allégations nutritionnelles et de santé.

On dispose aujourd’hui d’une abondante littérature sur la perception que les consommateurs ont de la nutrition mais il faut être très prudent quant aux généralisations que l’on pourrait en induire à cause du rôle que la culture joue dans ce domaine. Le rapport que les consommateurs français ont avec leurs aliments est en effet très éloigné de ce que l’on peut observer dans les pays qui accordent, comme c’est le cas dans les pays anglo-saxons, une attention particulière à la composition nutritionnelle des produits (Fischler & Masson, 2008) [1].


Devenez PREMIUM !

Autres articles à découvrir

Nourrissez (vraiment) votre corps !