Les cellules immunitaires situées dans les « poignées d'amour » protégeraient contre l'obésité


11/10/2012 - 5 mn

Les cellules immunitaires situées dans les « poignées d'amour » protégeraient contre l'obésité
Un chercheur financé par une action Marie Curie a découvert un allié potentiel dans la lutte contre l'obésité, avec l'aide d'une équipe internationale de chercheurs. Cet allié, que l'on retrouve dans les poignées d'amour, est un type de cellule immune anti-tumorale qui protège de l'obésité et du syndrome métabolique qui mène au diabète.

Leurs résultats indiquent que les lymphocytes NKT de type 1 ou invariants (iNKT), essentiels pour l'immunité, sont inactifs en cas d'obésité mais peuvent être réactivés en cas de perte de poids. Ils ont pu montrer que les thérapies qui activent les cellules iNKT permettraient de gérer l'obésité, le diabète et les maladies métaboliques. Les résultats ont été publiés dans la revue Immunity.


Devenez PREMIUM !

Autres articles à consulter

Nourrissez (vraiment) votre corps !
© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales