Les allergies alimentaires au confluent des gènes, de l'environnement et du développment


24/01/2012 - 4 mn

Les allergies alimentaires au confluent des gènes, de l'environnement et du développment
Les 20 ou 30 dernières années ont vu une augmentation mondiale de l'incidence d'un certain nombre de maladies (asthme, obésité, diabètes et troubles inflammatoires intestinaux), particulièrement dans les pays occidentaux. Quoique bien distinctes selon certains aspects, ces maladies ont un trait fondamental en commun: elles sont au confluent des gènes, de l'environnement et du développement. Autrement dit, elles apparaissent chez des individus présentant des prédispositions génétiques, qui sont exposés à des signaux environnementaux à des moments critiques de leur vie, le cas typique étant tôt après la naissance. Ce trait fondamental définit les maladies humaines complexes.

Pourquoi les maladies complexes connaissent-elles un essor aussi important et aussi rapide ? De par l'enchevêtrement des facteurs génétiques, environnementaux et liés au développement dans la pathogénie de ces maladies, les réponses ne sauraient être simples. L'échelle temporelle du phénomène est telle que les explications génétiques semblent insuffisantes. L'importance majeure du facteur immunologique ayant été démontrée dans le cas de ces maladies, on a plutôt posé l'hypothèse que leur essor reflète un déséquilibre dans le fonctionnement du système immunitaire dû à l'absence des signaux environnementaux adéquats. Les conditions dans lesquelles le système immunitaire opère actuellement sont très différentes de celles qui ont conditionné son évolution.


Devenez PREMIUM !

Autres articles à consulter


Nourrissez (vraiment) votre corps !
© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales