Les acides gras oméga-3 contribuent à réduire les maladies inflammatoires gastro-intestinales


03/07/2014 - 3 mn

Les acides gras oméga-3 contribuent à réduire les maladies inflammatoires gastro-intestinales
De nouvelles recherches montrent que les graisses alimentaires ont un impact sur les bactéries intestinales, un impact bénéfique (dans le cas des acides gras polyinsaturés oméga-3 ou AGPI oméga-3) ou néfaste (dans le cas des AGPI oméga-6). Les acides gras oméga-3 EPA et DHA que l'on trouve dans les fruits de mer et les huiles de poisson peuvent réduire l'inflammation et augmenter les micro-organismes bénéfiques qui protègent contre les maladies gastro-intestinales (GI). Ces résultats ont été présentés lors du 11(e) Congrès de la Société internationale pour l'étude des acides gras et des lipides (ISSFAL) à Stockholm, le 1(er) juillet 2014.

La recherche montre que les choix alimentaires et certains micro-organismes présents dans le tractus gastro-intestinal peuvent contribuer à la prévention ou au développement des maladies inflammatoires de l'intestin, de la colite (inflammation du côlon) et de la maladie de Crohn. Les AGPI affectent en particulier les microbes qui vivent dans l'intestin, et que l'on appelle « flore intestinale ».


Devenez PREMIUM !

Autres articles à consulter

Nourrissez (vraiment) votre corps !
© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales