Le plaisir des sens : allié ou ennemi d'une meilleure alimentation ?


06/01/2015 - 3 mn

Le plaisir des sens : allié ou ennemi d'une meilleure alimentation ?
Dans la restauration rapide et dans de nombreux autres cas, les consommateurs peuvent choisir entre différentes tailles de portion d’un repas, d’une boisson ou d’un dessert. On sait que l’offre de portions alimentaires toujours plus grandes a contribué à la diffusion de l’obésité, mais on ne sait pas trop comment lutter contre cette pratique très rentable pour la restauration.

Souligner les dangers pour la santé du choix de portions trop grandes contrarie les intérêts économiques des industriels et va à l’encontre de ce qui reste l’objectif majeur des consommateurs : le plaisir. Dans ce projet, nous étudions une alternative qui consiste à mettre l’accent sur le plaisir sensoriel de l’alimentation et à inciter ainsi les consommateurs à préférer des portions raisonnables par plaisir plutôt que par compromis plaisir/santé.


Devenez PREMIUM !


Autres articles à consulter


Nourrissez (vraiment) votre corps !
Vous vous sentez totalement désemparé(e) face à la cacophonie alimentaire et nutritionnelle ambiante et vous ne savez plus comment vous y prendre pour bien manger ? Vous avez envie de connaître le b.a.-ba des bonnes attitudes pour un équilibre alimentaire réussi où cohabitent en parfaite harmonie poids, forme, bien-être, santé... science et bon sens ? Vous avez besoin d'aide, d'assistance et de motivation pour adopter facilement et durablement un mode de vie plus sain et atteindre enfin vos objectifs ?

© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales