Lait et jus végétaux : quand le consommateur s'y perd...


28/06/2018 - 3 mn

Lait et jus végétaux : quand le consommateur s'y perd...
Les jus végétaux ne sont pas du lait. Et pourtant, près d’1 Français sur 3 pense, à tort, qu’il y a du lait dans les boissons ou desserts végétaux. Plus de 6 Français sur 10 pensent d’ailleurs que les boissons végétales peuvent remplacer le lait de vache (*). Bien que réglementée, depuis plus de 30 ans, la dénomination lait est largement répandue pour désigner les boissons végétales et l’appellation yaourt pour nommer les desserts au soja. Cet abus de langage créé de la confusion entre les produits et développe un certain nombre d’idées reçues.

Vous prendrez bien un verre de lait ?

Les boissons végétales sont consommées de façon plus occasionnelle, et à des moments plus diversifiés de la journée. Si, comme le lait, les boissons végétales sont souvent consommées au petit-déjeuner, le snacking ou le goûter est également un moment fréquent de consommation. Elles sont perçues comme un produit tendance, à la mode, un produit diététique, faible en calories, adapté aux personnes intolérantes au lactose. Chez les consommateurs de ces boissons, la dimension plaisir et goût constitue une autre motivation d’achat. 29% de la population a acheté des boissons végétales au cours des 6 derniers mois.

Les consommateurs de boissons végétales sont jeunes, plus souvent des femmes, actifs et urbains. Pour les produits laitiers, les fréquences de consommation sont plus régulières, plus de 70% des Français âgés de 3 à 75 ans consomment tous les jours des produits laitiers (lait, fromage, yaourt…). L’essentiel de la consommation du lait se fait au petit-déjeuner.

Amalgames et idées reçues… dans les coulisses de fabrication

7 Français sur 10 déclarent connaître la manière dont est produit le lait. En revanche, la fabrication des boissons végétales reste méconnue du grand public. Plus d’1 Français sur 2 déclare ne pas bien la connaître : 55% pour les boissons au soja.

Pour les interviewés, la composition des produits végétaux reste également un mystère. Spontanément les sondés énoncent que le soja et les amandes sont les principaux ingrédients, suivis de l’eau, puis du calcium pour le jus de soja et du sucre pour le lait d’amande. Peu perçoivent la présence et l’ajout d’ingrédients « non naturels » tels que les arômes, les épaississants, les émulsifiants, les colorants, les additifs, les conservateurs, les stabilisants.

Plus d’1/3 des Français pensent qu’il y a du lait dans les jus végétaux, phénomène encore plus marqué sur le lait d’amande. D’où l’amalgame avec le lait et la naissance d’un certain nombre d’idées reçues : 1 Français sur 2 pense, à tort, que les boissons végétales apportent les mêmes nutriments que le lait. Les boissons végétales sont naturellement très pauvres en calcium, dépourvues de certaines vitamines et la plupart contiennent peu de protéines. Elles sont donc enrichies en nutriments (minéraux, vitamines…).

Vigilance accrue pour les tout-petits

Il est inquiétant de constater que près d’1 Français sur 5 déclare que les boissons végétales sont adaptées aux bébés.

Le lait est le seul aliment des bébés pendant les premiers mois de leur vie. La nature étant bien faite, le lait maternel est le plus adapté aux besoins du nourrisson. Les laits infantiles (ou préparations infantiles) spécialement conçus pour répondre aux besoins nutritionnels du nourrisson et respectant une législation précise, sont les meilleures alternatives au lait maternel.

Les boissons végétales ne sont absolument pas adaptées aux besoins des bébés, et peuvent avoir des conséquences graves, selon l’avis de l’Anses Saisine n° 2011-SA-0261, sur des organismes en pleine croissance.

Définitivement non, le lait et les boissons végétales n’ont ni la même origine, ni la même composition, ni les mêmes qualités nutritionnelles.

(*) D’après l’étude « Perception du consommateur des produits végétaux », réalisée par Audirep, auprès de 5 175 personnes interrogées, pour le Cniel en octobre 2017.

SOURCE : CNIEL

Devenez PREMIUM !


Autres articles à consulter


Nourrissez (vraiment) votre corps !
Vous vous sentez totalement désemparé(e) face à la cacophonie alimentaire et nutritionnelle ambiante et vous ne savez plus comment vous y prendre pour bien manger ? Vous avez envie de connaître le b.a.-ba des bonnes attitudes pour un équilibre alimentaire réussi où cohabitent en parfaite harmonie poids, forme, bien-être, santé... science et bon sens ? Vous avez besoin d'aide, d'assistance et de motivation pour adopter facilement et durablement un mode de vie plus sain et atteindre enfin vos objectifs ?

© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales