La déconsommation en faveur du bien-manger se confirme


10/10/2017 - 4 mn

La déconsommation en faveur du bien-manger se confirme
Depuis quelques années déjà, on assiste à la montée en puissance de la tendance « slow life » : moins consommer mais vivre mieux. Cette bascule traduit un glissement vers un plaisir dans « l’usage plutôt que la possession ». Le pouvoir d’achat en valeur en profite et progresse grâce à la concurrence entre les distributeurs face à cette nouvelle façon de consommer.

Ainsi environ 80% des français souhaitent ralentir, ils sont de plus en plus nombreux à faire du jardinage par exemple et à revendiquer des pratiques de « do It Yourself » (80% des français). Pour le secteur de l’alimentation la slow life consiste entre autres à produire soi-même ses propres fruits et légumes, un phénomène qui concerne 42% des français, faire la cuisine tous les jours pour 51% d’entre eux, dîner à table en famille pour 73%, ou bien produire ses oeufs…


Devenez PREMIUM !

Autres articles à consulter

Nourrissez (vraiment) votre corps !
© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales