L'obésité, maladie du millénaire


01/12/1998 - 3 mn

L'obésité, maladie du millénaire
Auparavant, l'obésité relevait davantage du domaine esthétique que du médical. Aujourd'hui, l'obésité est officiellement reconnue comme un problème de santé publique majeur et n'est plus la simple rançon du confort occidental. Le nombre de cas s'amplifie aussi de manière alarmante dans les pays émergents. Selon l'OMS (Organisation Mondiale de la santé), on assiste en réalité à la montée d'une véritable épidémie...

Plusieurs facteurs sont responsables de l'obésité : une alimentation trop riche bien sûr, mais aussi un manque d'activité physique, une prédisposition génétique, les dérèglements endocrinaux ou d'autres problèmes d'ordre médical. Lors du 8è congrès international qui s'est tenu à Paris du 29 août au 3 septembre 1998, on a exposé les toutes dernières découvertes de la recherche fondamentale. Le professeur Guy-Grand (de l'Hôtel-Dieu à Paris), président du congrès, a notamment déclaré que : "même si de nombreuses questions ne sont pas encore élucidées, les complications et les risques liés à l'obésité sont aujourd'hui mieux compris ; on identifie davantage la maladie et on en connaît mieux ses formes plus dangereuses". Les budgets santé des pays industrialisés sont de plus en plus affectés par le traitement de l'obésité et de ses effets secondaires (coronaropathies, accidents vasculaires cérébraux, diabète et arthrose).


Devenez membre !

Déjà abonné(e) ? S'identifier


Autres articles à découvrir

Cela pourrait vous intéresser