L’étiquetage nutritionnel à mi-parcours : une expérimentation plus que jamais indispensable


31/10/2016 - 3 mn

L’étiquetage nutritionnel à mi-parcours : une expérimentation plus que jamais indispensable
Alors que les premiers résultats de l'étude Constances révèle que excès de poids concerne désormais près de la moitié des Français (1), l’expérimentation en conditions réelles d’achat des quatre systèmes d’étiquetage nutritionnel entame la seconde partie de son déroulement après 5 semaines et plus de 2 millions de passages en caisse dans les magasins-tests.

A ce jour donc, plus de 2 millions de passages en caisse ont été comptabilisés, entre 65 et 85% des produits des 4 rayons testés sont étiquetés et plus de 1 300 références sont concernées dans les 40 magasins pilotes en France.

« Une telle expérimentation est une première mondiale. Unique dans sa méthode qui rassemble tous les acteurs plutôt que de les opposer, elle l’est aussi dans sa capacité à mesurer les véritables solutions qui permettront de lutter contre le surpoids, un risque qui touche d’autant plus les Français qu’ils sont plus pauvres, ce qui représente une véritable injustice sociale » rappelle Daniel Nairaud, directeur général du Fonds Français pour l’Alimentation et la Santé.


Devenez PREMIUM !

Autres articles à consulter

Nourrissez (vraiment) votre corps !
© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales