Journée mondiale du caca : les femmes françaises et la constipation


20/06/2019 - 6 mn

Journée mondiale du caca : les femmes françaises et la constipation
Hépar® profite de la journée mondiale du caca, cette année jeudi 20 Juin, pour publier les résultats de sa 4ème étude réalisée par Ipsos (*) sur le transit des femmes françaises. Soucieux de comprendre en profondeur les problèmes de constipation chez les femmes afin d’y apporter de véritables solutions, Hépar® mène depuis 2011 un baromètre sur le transit des femmes, ses causes, ses conséquences et les solutions utilisées pour y remédier.

L’étude 2019 s’intéresse à toutes les femmes entre 25 à 70 ans dans les grandes étapes de leur vie (étudiantes, enceintes, jeunes mères, seniors ...) avec une attention particulière portée aux femmes enceintes et aux jeunes mamans (ayant un enfant de moins de 6 mois).

Certaines personnes sont plus concernées que d'autres. C'est le cas par exemple des personnes âgées car la sédentarité et la prise fréquente de médicaments peuvent favoriser la constipation. C’est également le cas des femmes enceintes qui de façon mécanique sont particulièrement concernées par ce sujet durant cette période de leur vie.

Infographie : Les femmes françaises et la constipation

Les problèmes de transit touchent plus d’1 femme sur 3 (+50% par rapport à 2015) et 60% des femmes enceintes

34% des Françaises souffrent de constipation chronique (les épisodes se répètent sur le long terme et sont parfois accompagnés de fortes douleurs), 44% de constipation régulière (c’est-à-dire qui vont moins de 3 fois par semaine aux toilettes) et 22% de constipation occasionnelle due notamment au changement du rythme de vie : voyages, alimentation, déshydratation, prise de médicaments…

Plus en détail, les femmes 25-34 ans sont de plus en plus sujettes à ce type de problèmes : 23% sont touchées soit une hausse de 64% vs 2015. Ceci s’explique notamment parce qu’elles sont encore plus affectées par le stress que les autres tranches d’âges.

Ce constat est ainsi exacerbé pour les femmes enceintes, où plus de la moitié d’entre elles sont sujettes à des troubles du transit durant leur grossesse (60%). Ce chiffre est globalement stable vs 2015 dans la mesure où ces maux s’expliquent en partie par des bouleversements hormonaux, le poids du bébé sur le système digestif, les changements d’alimentation et bien entendu la diminution de l’activité physique.

Le stress et l’hygiène de vie globale sont les principaux facteurs explicatifs des problèmes de transit

Le stress est à l’origine de ce trouble dans presque 50% des cas. Arrive ensuite, l’hygiène de vie dans son ensemble qui impacte le fonctionnement de notre corps via une trop faible consommation de fibres (35%), une trop faible hydratation (29%) ou un manque d’activité physique (27%).

L’humeur et le quotidien sont bouleversés pour 2/3 des femmes souffrant de constipation

La constipation est un désagrément qui peut tous nous concerner un jour ou l'autre. Si elle est la plupart du temps passagère, dans certains cas elle peut entraîner des changements d’humeur, troubler le quotidien et la qualité de vie de certaines femmes. Plus d’1/3 des femmes se sentent fatiguées et irritables à cause de leur problème de constipation.

Pour 39% d’entre elles, la fatigue est la principale conséquence de la constipation, suivie de l’anxiété et l’inquiétude (29%) ainsi que l’irritabilité (24%). Et ce phénomène est accentué chez les 25-34 où quasiment 50% d’entre elles déclarent être fatiguées, et 39% inquiètent. Chez cette même population une méconnaissance des solutions possibles pour lutter contre les troubles du transit est particulièrement marquée.

Boire de l’eau est la solution naturelle privilégiée, adoptée par 80% des femmes pour lutter efficacement contre les troubles du transit

Une hydratation suffisante est le 1er geste à adopter pour prévenir la constipation ou y remédier (il est conseillé de boire environ 1,5 à 2 litres d’eau par jour) [1].

Si l’hydratation est le 1er réflexe pour remédier aux troubles du transit, c’est Hépar® qui est la marque d’eau la plus considérée (48%) et la plus utilisée (49%).

Boire de l’eau permet d’hydrater et ramollir les selles ; les eaux magnésiennes permettent de stimuler les muscles participant à l’évacuation de ces dernières.

Le constat est le même chez les femmes enceintes : boire de l’eau est le moyen privilégié à 86%. Chez cette population, Hépar® est devenu le produit le plus utilisé pour lutter contre la constipation. 56% d’entre elles l’utilisent désormais de façon systématique contre 33% en 2015 et ce, loin devant les pruneaux (32%).

Pour ¾ des consommatrices Hépar, la Naturalité de l’eau Hépar® est la principale raison d’utilisation mise en avant pour remédier aux troubles de transit, elle est d’ailleurs consommée à 84% pour cette raison. Sa concentration en magnésium intéresse également les consommatrices à 51%.

Les solutions naturelles sont privilégiées loin devant les laxatifs

Pour lutter contre leurs problèmes de transit, les femmes cherchent avant tout des solutions efficaces mais aussi et de plus en plus, des solutions naturelles. La naturalité est un critère encore plus important pour les femmes enceintes qui recherchent des produits inoffensifs pour le développement de leur bébé.

Même si les laxatifs sont toujours considérés comme des solutions très efficaces, ils sont de moins en moins considérés de par leur manque de Naturalité.

"Ce baromètre que nous menons depuis 2011 nous permet de mettre exergue qu'un nombre important et même croissant de femmes sont concernées par des problèmes de transit. Cette étude nous permet aussi de mettre en évidence le lien entre le cerveau, les émotions et notre bien-être intestinal. Puisque le stress est aujourd'hui la première cause de constipation chez les femmes, notamment chez les plus jeunes.

Hépar a su démontrer son efficacité sur le transit à travers une étude clinique [2] menée auprès de plus de 200 femmes et se révèle être aujourd'hui la solution la plus considérée et la plus utilisée par les femmes pour résoudre ce problème. Ceci du fait de la Naturalité et de la pureté du produit. Chez Hépar®, nous sommes convaincus qu'il n'y a pas de bonheur possible sans bon transit. C'est pourquoi, nous voulons aller plus loin pour comprendre le lien entre le bien-être physique et psychologique à travers une nouvelle étude dont les résultats seront dévoilés en Septembre prochain."

Elodie Diruit, chef de Produit Hépar

En conclusion, même si la constipation est un problème fréquent et plus ou moins sévère, des solutions naturelles existent pour solutionner cela. Différentes mesures diététiques aident à prévenir la constipation, et peuvent être adoptées par tous : une bonne hydratation notamment avec une eau magnésienne telle que Hépar®, une alimentation variée et riche en fibres ainsi qu’une activité sportive régulière.

Références

[1] Les Autorités de Santé Européennes (EFSA = European Food Safety Authority) recommandent les apports en eau suivants (toute l'eau que l'on ingère : boissons & aliments) : 2,5l pour un homme et 2,0l pour une femme. Sur cette base, il est estimé que cela correspond en consommation de boissons à des recommandations de 2,0l pour un homme et 1,5l pour une femme.

[2] Dupont C, Campagne A, Constant F, Efficacy and safety of a magnesium sulfate-rich natural mineral water for patients with functional constipation, Clinical Gastroenterology and Hepatology (2014), doi: 10.1016/j.cgh.2013.12.005.

(*) Cette étude a été réalisée par Ipsos pour Hépar® entre le 13 et le 25 février 2019. Au total 2.169 femmes ont été interrogées, parmi lesquelles 600 femmes de 25-70 ans et 200 femmes de 25-45 ans enceintes ou ayant un enfant de moins de 6 mois, ont répondu avoir souffert de constipation au cours des 6 derniers mois.

SOURCE : IPSOS

Autres articles à consulter


Nourrissez (vraiment) votre corps
GRATUIT : Rééquilibrage alimentaire
© 2020 Alexandre Glouchkoff
Mentions légales