Journée internationale sans diète : laissez la balance de côté !


07/05/2020 - 4 mn Régimes amaigrissants Confinement

C'est dans le cadre de la Journée internationale sans diète (JISD) du 6 mai, que l'organisme ÉquiLibre a dévoilé sa 13ème campagne sociétale sous le thème « Tournez le dos aux régimes en réconciliant votre tête et votre coeur ! », qui aborde cette année les différentes peurs qui empêchent généralement la population de renoncer aux régimes.
Journée internationale sans diète : laissez la balance de côté !

Alors que 57% des Français ont pris du poids [1] et que 34% des Québécois sont préoccupés par leur poids [2] depuis la mise place du confinement dû à la pandémie de COVID-19, l’organisme ÉquiLibre souhaite transmettre un message important à la population : les régimes ne représentent pas une solution miracle.

« Alors que les habitudes de vie des gens sont présentement chamboulées, la crainte de trop manger et de prendre du poids se manifeste davantage chez de nombreuses personnes. Si la majorité d’entre elles connaissent les impacts négatifs des régimes, elles ont tout de même de la difficulté à résister à leur attrait. C’est ce combat intérieur entre la tête et le coeur que nous avons voulu aborder cette année. », explique Andrée-Ann Dufour Bouchard, nutritionniste et cheffe de projets chez ÉquiLibre.

« Lorsque les gens veulent maigrir rapidement en vue d'un évènement précis comme l'arrivée de l'été, le sentiment d'urgence les amène à faire des changements drastiques qui ne pourront pas être maintenus à long terme. Les régimes comportent également des risques pour la santé physique et mentale », indique Andrée-Ann Dufour Bouchard.


À lire aussi : Pourquoi les régimes amaigrissants ne servent à rien ?


Réconcilier sa tête et son coeur

Cette année encore, ÉquiLibre propose à la population une variété d’outils pour réconcilier leur tête et leur coeur et tenter de laisser leur balance de côté, même en période de confinement. Des outils pour apprendre (ou réapprendre) à savourer les aliments et à miser sur le plaisir qu'ils procurent ... ou plus particulièrement l’outil « Sur le chemin de la réconciliation… » qui aborde les peurs qui peuvent inciter une personne à se mettre continuellement au régime et à se priver, mais également comment tenter de les surmonter.

« Sur les réseaux sociaux, je vois passer plusieurs publications et images faisant état de la crainte ambiante de prendre du poids durant le confinement et à l’approche de la période estivale. C’est dommage que cette préoccupation s’ajoute à toutes les autres. C’est important de se déculpabiliser, d’essayer d’écouter la petite voix bienveillante de notre coeur et d’apprendre à faire confiance à notre corps. », souligne Marie Soleil Dion, comédienne et porte-parole de l’organisme.

« Manger ne devrait pas être synonyme de privation, de combat ou de culpabilité. En misant sur le plaisir de savourer les aliments, les gens apprendront graduellement à être plus à l'écoute de leurs envies, seront satisfaits par de plus petites quantités et auront plus de facilité à être à l'écoute des signaux de faim et de satiété que leur corps leur envoie », rappelle également Andrée-Ann Dufour Bouchard.


À lire aussi : Régimes alimentaires sains : sont-ils plus savoureux que les autres ?


À propos de la Journée internationale sans diète

Mise sur pied en 1992 par Mary Evans Young, une Britannique qui dénonçait notamment l’inefficacité des régimes amaigrissants et les dangers liés à l’obsession de la minceur, la JISD est célébrée le 6 mai de chaque année dans plusieurs pays du monde.

À propos d’ÉquiLibre

ÉquiLibre a comme mission de prévenir et de diminuer les problèmes liés au poids et à l’image corporelle dans la population, par des actions encourageant et facilitant le développement d’une image corporelle positive et l’adoption de saines habitudes de vie. Pour réaliser sa mission, ÉquiLibre déploie des programmes d’intervention et des campagnes de sensibilisation dans les écoles, le réseau de la santé, les milieux de travail et communautaires. ÉquiLibre oeuvre également en faveur d’une représentation saine et diversifiée du corps dans le monde de la mode, des médias et de la publicité.

[1] Étude Ifop « Quel est l’impact du confinement sur le poids et les habitudes alimentaires des Français ? » pour Darwin Nutrition réalisée par questionnaire auto administré en ligne du 24 au 27 avril 2020 auprès d’un échantillon de 3 045 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine.

[2] Résultat d’un sondage mené par l’Association pour la santé publique du Québec et la Coalition Poids sur l’évolution de certains comportements liés à la santé deux semaines après l’annonce de l’état d’urgence sanitaire et des premières mesures de confinement, le 13 mars dernier. Mené par la firme Léger du 27 au 29 mars auprès de 1001 adultes québécois.



Autres articles à consulter


© 2020 Alexandre Glouchkoff
Mentions légales - Cookies