Influences sensorielles et comportement alimentaire


06/09/2016 - 4 mn

Influences sensorielles et comportement alimentaire
« Mangez cinq fruits et légumes par jour», « Ne mangez pas trop gras, trop salé, trop sucré », c’est par ces messages explicites de prévention que les autorités sanitaires françaises cherchent à modifier le comportement alimentaire des consommateurs. Cependant, force est de constater que ces messages de prévention n’ont qu’un effet limité.

Nous pouvons expliquer cela par le fait qu’une grande part de nos choix alimentaires est davantage guidée par des processus nonconscients que par une réflexion consciente. En effet, qui n’a jamais eu envie d’un croissant chaud en passant devant une boulangerie ? Les signaux sensoriels (olfactifs, visuels,… ) présents dans l’environnement peuvent nous amener à choisir et à consommer un aliment. Des recherches récentes en neurosciences et en psychologie indiquent que ces signaux peuvent avoir un impact sur notre comportement alors même que nous n’en sommes pas conscients. Néanmoins, peu de travaux permettent de mesurer objectivement l’effet de tels signaux, en particulier olfactifs, sur le comportement alimentaire.


Devenez PREMIUM !


Autres articles à consulter


Nourrissez (vraiment) votre corps !
Vous vous sentez totalement désemparé(e) face à la cacophonie alimentaire et nutritionnelle ambiante et vous ne savez plus comment vous y prendre pour bien manger ? Vous avez envie de connaître le b.a.-ba des bonnes attitudes pour un équilibre alimentaire réussi où cohabitent en parfaite harmonie poids, forme, bien-être, santé... science et bon sens ? Vous avez besoin d'aide, d'assistance et de motivation pour adopter facilement et durablement un mode de vie plus sain et atteindre enfin vos objectifs ?

© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales