Impact métabolique des rythmes alimentaires


08/03/2016 - 5 mn

Impact métabolique des rythmes alimentaires
Manger trois à quatre fois par jour réduit le risque d'obésité. Comment expliquer les bénéfices de ce rythme alimentaire, caractéristique majeure du modèle alimentaire français ? Des études explorent actuellement l'impact de la fréquence et du moment des repas afin de valider pistes et recommandations. Etat des dernières connaissances et des challenges à relever.

Au-delà de ce que nous mangeons, la question de « quand » nous mangeons soulève un grand intérêt depuis l’Antiquité, comme en témoigne la citation de Maimonides, philosophe et docteur : « Mange comme un roi le matin, comme un prince à midi et comme un pauvre le soir ».


Devenez PREMIUM !

Autres articles à consulter

Nourrissez (vraiment) votre corps !
© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales