Etiquetage nutritionnel simplifié : approximations et contrevérités


10/07/2016 - 4 mn

Etiquetage nutritionnel simplifié : approximations et contrevérités
Une série d’articles parus dans le Monde daté du samedi 9 Juillet 2016 évoque la place du Fond Français pour l’Alimentation et la Santé (FFAS) dans l’expérimentation sur l’étiquetage nutritionnel simplifié actuellement en cours. Les auteurs associent à son nom un ensemble d’approximations ou de contrevérités que nous ne pouvons laisser sans rectification, compte tenu de l’enjeu lié à cette expérimentation pour la santé des Français.

Les éléments qui suivent se veulent purement factuels et descriptifs et leur rappel n’a d’autre objectif que de clarifier une situation qui peut apparaître difficile à comprendre :

Le FFAS est une structure d’intérêt général dont l’objet est de faire progresser la connaissance sur les liens alimentation-santé et de mobiliser vers cet objectif tous les acteurs, qu’il s’agisse de chercheurs, d’institutions de prévoyance, de producteurs, d’industriels de l’agroalimentaire, de distributeurs, d’institutions publiques, d’associations ou encore de collectivités locales ou territoriales. Le FFAS fédère la plupart des chercheurs Français dans le domaine alimentaire parce qu’ils souhaitent partager leurs travaux et rendre plus efficaces les actions de prévention nutrition santé.


Devenez PREMIUM !

Autres articles à consulter

Nourrissez (vraiment) votre corps !
© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales