Emotions et surpoids font souvent bon ménage !


11/04/2013 - 4 mn

Emotions et surpoids font souvent bon ménage !
Un nouvel article des chercheurs français de l'Unité de Recherche en Epidémiologie Nutritionelle (U557 Inserm/Inra/Cnam/Univ P13) publié dans l’American Journal of Clinical Nutrition (AJCN) met en évidence, dans la cohorte de l'étude NutriNet-Santé (*), que manger sous le coup de l’émotion est associé à un risque de surpoids plus important.

L’influence des facteurs psychologiques sur le surpoids et l’obésité est de plus en plus reconnu. Cependant, il y a relativement peu d’informations disponibles sur l’émotionalité alimentaire (le fait de manger sous le coup de l’émotion) et son association avec le surpoids. De plus, on ne sait pas si cette association est plus marquée dans certains groupes d’individus.


Devenez PREMIUM !

Autres articles à consulter

Nourrissez (vraiment) votre corps !
© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales