De la santé publique à l'intox nutritionnelle... les végétariens défendent leur liberté de conviction !


20/10/2011 - 6 mn

De la santé publique à l'intox nutritionnelle... les végétariens défendent leur liberté de conviction !
Un décret vient d'être publié rendant obligatoires des règles de composition des repas dans l'ensemble de la restauration scolaire publique comme privée. Ces règles imposent à six millions d'enfants en âge scolaire la consommation de la viande, du poisson, des produits laitiers et des oeufs. Ainsi manger les animaux devient une obligation légale ! Les citoyens végétariens(1) défendent donc leur liberté de conviction et se mobilisent pour défendre leur droit au choix alimentaire.

Des décrets analogues sont en préparation pour la quasi-totalité de la restauration collective en France, depuis la maternelle jusqu'aux établissements pour personnes âgées, en passant par les restaurants universitaires, les hôpitaux et les prisons. C'est ainsi que la loi française, sous couvert d'une mesure de santé publique, interdit l'expression concrète d'une conviction.


Devenez PREMIUM !


Autres articles à consulter


Nourrissez (vraiment) votre corps !
Vous vous sentez totalement désemparé(e) face à la cacophonie alimentaire et nutritionnelle ambiante et vous ne savez plus comment vous y prendre pour bien manger ? Vous avez envie de connaître le b.a.-ba des bonnes attitudes pour un équilibre alimentaire réussi où cohabitent en parfaite harmonie poids, forme, bien-être, santé... science et bon sens ? Vous avez besoin d'aide, d'assistance et de motivation pour adopter facilement et durablement un mode de vie plus sain et atteindre enfin vos objectifs ?

© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales