Consommer les yeux ouverts et les sens en alerte


13/01/2016 - 8 mn

Consommer les yeux ouverts et les sens en alerte
Plus le paquet est gros, plus le consommateur en mange ; plus vous êtes distrait, plus vous mangez... l’anthropocène est ouvert : bienvenue dans un monde nutritionnel cruel et injuste...

La faute au patrimoine génétique ?

« Un rien me profite Docteur ! » sous entendu, « ce n’est pas de ma faute si je grossis... ce sont mes gènes ». Ne vous moquez pas : effectivement, il y a du vrai là dedans ! La propension à prendre du poids facilement doublée d’une résistance à la perte de poids en cas de disette a permis à nos ancêtres de survivre et – de fait – de nous donner vie. C’est donc grâce à ces qualités que nous sommes là, qualités que nous avons certainement conservées génétiquement, il n’y a pas de raison !


Devenez PREMIUM !

Autres articles à consulter

Nourrissez (vraiment) votre corps !
© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales