Conseils pour des achats alimentaires plus écoresponsables


24/09/2020 - 3 mn Alimentation durable 

Aujourd’hui, en plus de vouloir manger plus sainement pour garder la ligne, les Français souhaitent s’engager dans une consommation écoresponsable. Que signifie ce terme ? Cela désigne une activité qui prend en considération les impératifs liés à la protection de l’environnement. Or, inclure un comportement écologique dans son régime alimentaire nécessite d’adopter plusieurs réflexes.
Conseils pour des achats alimentaires plus écoresponsables

Consommez des produits locaux

C’est ce qui permet de réduire l’impact carbone de notre régime alimentaire. Par exemple, plutôt que de consommer des fruits et des légumes importés de loin, préférez les produits frais de saison en circuit court. Dans la même logique, il est préférable de manger des poissons de saison. Par exemple, le cabillaud est un poisson qui aime vivre en eau froide. Pour le pêcher en été, il faut organiser des pêcheries en haute mer et donc utiliser plus de carburant. Avec le confinement, beaucoup de fermes et de maraîchers ont mutualisé leurs activités pour proposer un service de livraison à domicile ou de drive. Il existe aussi des AMAP ainsi que des boutiques spécialisées dans le circuit court. Renseignez-vous pour savoir s’il y en a près de chez vous.

Des produits respectueux de l’écosystème

Respecter la nature, c’est aussi préserver la biodiversité et les espèces animales. Or, s’il est un domaine où les règles sont peu respectées par les professionnels, c’est celui de la pêche. Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises qui proposent du poisson et des fruits de mer surgelés profitent du label MSC pour leurs produits afin de garantir une pêcherie responsable. Il s’agit d’une pêche respectueuse de l’environnement, et soucieuse de la préservation du cycle de reproduction des espèces. Une entreprise française, Gimbert Océan, met en avant des produits issus d’une pêche responsable et durable pour permettre à leurs clients de réaliser un achat réfléchi tout en consommant des produits surgelés sains pour la santé, car non traités. D’ailleurs, en regardant sur l’emballage, vous vous apercevrez que la valeur nutritionnelle est classée A.

Des produits alimentaires non polluants

Très souvent, ce ne sont pas les aliments qui sont polluants, mais leurs emballages. En effet, les restes de nourriture se compostent facilement pour faire de l’engrais naturel. Ceux qui ne se compostent pas comme les coquilles d’huîtres par exemple feront la joie des poules qui y trouveront les nutriments nécessaires à leur équilibre. En revanche, les emballages en plastique sont devenus un véritable fléau pour les écologistes. En effet, la plupart ne se recyclent pas et ils finissent très souvent par polluer les sols ou les mers.

Vous avez probablement dû entendre parler du sixième continent ? Le pire, dans le domaine alimentaire, c’est le phénomène de suremballage. Sur les réseaux sociaux, on voit beaucoup de publications qui montrent du doigt certaines pratiques. Par exemple, les produits sous emballage rassemblés dans un emballage plus grand qui est lui-même entouré d’un film plastique sont monnaie courante. Plus récemment, on est effrayé de voir des fruits ou des légumes sous emballage individuels ou des portions individuelles de fruits coupés et suremballés. Prenez cette donnée en compte pour rendre votre consommation de produits alimentaires écoresponsable.



Autres articles à consulter


© 2020 Alexandre Glouchkoff
Mentions légales - Cookies