Comment dire stop à la malbouffe et faire les bons choix ?


05/11/20 Applications alimentaires 

Depuis déjà plus de 10 ans, Alexandre Glouchkoff développe des systèmes d’information nutrition-santé holistiques applicables à l’ensemble des denrées alimentaires, bien avant l'élaboration du Nutri-Score et de tous les indicateurs utilisés par les applications actuelles. En tant que diététicien-nutritionniste, sa problématique de départ a toujours été que les consommateurs évoluent dans un univers sans cesse grandissant de « malbouffe » où les bons choix sont de plus en plus difficiles.
Comment dire stop à la malbouffe et faire les bons choix ?

Jusqu'à présent la grande majorité des industriels de l'agroalimentaire ont presque toujours choisi la mauvaise voie pour assurer et augmenter leurs profits (ce qui est tout à fait légitimes), en recherchant en permanence le moindre coût pour gagner sur la quantité et la masse. Malheureusement à nos dépens depuis de nombreuses décennies... plus d'un Français sur deux est en surpoids ou obèse, malgré les innombrables initiatives et programmes nutrition-santé qui se succèdent !

Pour avoir une nourriture de qualité, il faut nécessairement payer globalement un peu plus cher. Mais l'alimentation de qualité médiocre elle, coûte de plus en plus cher à la société en participant à l’explosion de nombreuses autres maladies chroniques non transmissibles (diabète, pathologies cardiovasculaires, cancers…), tout en fragilisant également les individus comme on le voit malheureusement par exemple avec la relation obésité-covid-19 qui a été mise en évidence.

Le surcoût engendré par l'achats de produits de meilleure qualité peut très facilement être compensé par le non-achat de denrées de piètre qualité et surtout sans aucun intérêt, à part le fameux "plaisir" mis à toutes les sauces par les industriels pour nous déculpabiliser et nous inciter à acheter avec bonne conscience... sans oublier le petit slogan du genre « Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas » ou encore « Manger 5 fruits et légumes par jour » qui au final, boostent les ventes des plus mauvais produits !

Comment choisir les bons produits ?

De très nombreuses initiatives de repérage de la qualité nutritionnelle des aliments ont déjà été mises en place, souvent différentes pour chaque pays, excepté pour le nutri-score qui tend à se généraliser en Europe, bien qu'il ne soit pas encore obligatoire pour les industriels.

Mais malheureusement la plupart de ces indicateurs sont trop souvent simplistes et/ou trop réducteurs. Ils sont trop peu discriminants pour des produits appartenant à la même catégorie et ne renseignent en rien des éventuels apports négatifs (additifs et ingrédients alimentaires indésirables, ultra-transformation alimentaire, sel, sucre...) ou positifs (qualité nutritionnelle, part de la composante végétale, labels de qualité, faible niveau de transformation industrielle) des aliments, pas plus que de la fréquence et quantité de consommation conseillées pour leur intégration au sein d’une alimentation équilibrée.

L'une des raisons principale de la croissance de cette « malbouffe », c’est l’incapacité du consommateur à identifier la qualité relative des aliments et donc à pouvoir les comparer les uns aux autres dans les rayons lorsqu'ils sont sensiblement au même prix.

Alors qu'il se retrouve face à des centaines de milliers de références disponibles à chaque instant, selon le canal de distribution, il est noyé dans le charabia illisible et incompréhensible des étiquettes, des publicités, des promotions permanentes, des pseudos-labels…

Pour mieux évaluer les produits et mieux manger, le consommateur a besoin d’un code lisible en un coup d’oeil. Le Nutri-Score, qui se généralise sur les emballages, a déjà fait ses preuves, non pas en estimant correctement la qualité d'un aliment seul, mais en améliorant potentiellement la qualité nutritionnelle globale du caddy de près de 10%. Mais il est temps maintenant d'aller plus loin !

Le Zediet-Score et l'Indice Mangez-Mieux sont basés sur des critères nutrition et santé scientifiquement reconnus.

Il font appel tout d'abord à un outil de profilage nutritionnel développé par deux chercheurs, Nicole et Michel Darmon, approuvé par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). Grâce à la dernière évolution de cet outil, chaque aliment peut être évalué en fonction de ses apports nutritifs en rapport avec ceux dans sa catégorie d’appartenance (une huile ne sera pas disqualifiée par sa teneur en lipides).

Le Zediet-Score

La note du Zediet-Score, qui est utilisé sur ce site depuis 2013, est pondérée par de nombreux autres critères, nutritionnels (Nutri-Score, SAINcat/LIM optimisé, densité calorique et nutritionnelle, indice de satiété), mais aussi qualitatifs, telles la présence d’additifs et d'ingrédients indésirables (graisses hydrogénées, sirop de glucose, etc), l’évaluation des process de transformation et d'ultra-transformation alimentaires (indice de naturalité) subis par le produit et enfin l’existence de certains labels certifiés.

Cet algorithme complexe permet d’obtenir, pour chaque produit un score nutritionnel global harmonisé, noté de 0 à 100, le Zediet-Score, associé à une couleur ainsi qu’à un avis de consommation non culpabilisant. Soit une échelle de 7 catégories faciles à identifier visuellement.

L'Indice Mangez-Mieux

L'Indice Mangez-Mieux (IMM), finalisé cette année, va encore beaucoup plus loin, en réussissant à intégrer sous la forme d'un visuel unique, la qualité nutrition-santé, la fréquence et quantité de consommation conseillées pour tout produit alimentaire du commerce. Après un (très) court apprentissage intuitif, il devient alors très facile d'évaluer un aliment (vraiment) d'un seul coup d'oeil !

Ce nouvel indice reprend donc la base du Zediet-Score, sans afficher la note cette fois, en bénéficiant d'un retraitement supplémentaire pour permettre une présentation totalement innovante et encore plus holistique.

L'IMM est donc une nouvelle recommandation simple et visuelle, portant sur la qualité nutrition-santé (5 niveaux de couleur), la fréquence de consommation conseillée (représentée par l'épaisseur du cercle extérieur - 5 niveaux) et la quantité à consommer recommandée (représentée par le diamètre du cercle intérieur - 5 niveaux) d'un produit alimentaire.

IMM
IMM
IMM

Mais du coup, on mange quoi ?

On peut bien évidemment manger de tout, mais en essayant de mieux gérer les fréquences et quantités de consommation des produits, car aucun aliment n’est réellement mauvais en soi. Seul le déséquilibre permanent entre les différents apports en produits sains et utiles pour l'organisme, ceux qui sont trop transformés et dénaturés et ceux plus orientés gourmandise et plaisir pose problème à long terme.

Un objectif raisonnable pour rester proche des recommandations officielles en matière de nutrition (PNNS) serait de consommer dans la journée au moins les deux-tiers d’aliments (en termes de quantité) situés en « zone verte ».

Des chercheurs se sont déjà penchés sur la question et cela semble très souvent suffisant… Cela laisse donc beaucoup de marge pour continuer à varier tous les plaisirs... ou pas !

Dire stop à la malbouffe et faire les bons choix

Des services 100% gratuits pour manger mieux

Rééquilibrage alimentaire

Afin de lutter contre la profusion des régimes farfelus, inefficaces et souvent dangereux, un eBook de rééquilibrage alimentaire est téléchargeable gratuitement pour vous aider à bien manger au quotidien et retrouver facilement une alimentation saine, gourmande et équilibrée...

Programme alimentaire personnalisé

En complément de cet eBook, un générateur de programme de rééquilibrage alimentaire gratuit et personnalisé en moins de 2 mn est disponible pour vous permettre d'atteindre plus efficacement vos objectifs...

Faire les meilleurs choix

En exclusivité sur mangez-mieux.com, vous pouvez donc à tout moment utiliser le scanner de code-barre alimentaire gratuit pour évaluer vos aliments et produits préférés parmi plus de 100 000 référencés actuellement... En un seul clic, scannez le code-barre d'un produit alimentaire et obtenez directement un avis de consommation simple, clair et objectif !

Ainsi vous avez vraiment tout à disposition pour manger mieux !



Autres articles à consulter


© 2020 Alexandre Glouchkoff
Mentions légales - Cookies