Allergie, intolérance, ou insupportabilité de l'existence ?


12/10/2012 - 11 mn

Allergie, intolérance, ou insupportabilité de l'existence ?
En France, la prévalence des allergies alimentaires est de 3% de la population et peut atteindre 8,5 % des enfants dage préscolaire. Mais nombre d'entre nous nous autoproclamons « allergiques » à quantités d'aliments sans parfois aucun lien entre eux. Au point que ce phénomène devient un filon en or massif pour l'agro-alimentaire, les laboratoires pharmaceutiques et... les bobologues.

Ne pas confondre allergie, pseudo-allergie et intolérance

L'allergie est provoquée par un allergène, substance capable de sensibiliser un organisme et de provoquer, lors de sa réintroduction, des manifestations pathologiques. L'atopie caractérise un organisme capable de synthétiser des immunoglobulines E (IgE) spécifiques ce qui est une condition nécessaire mais non suffisante pour l'expression d'une maladie allergique. La pseudo-allergie est cliniquement proche de l'allergie. Mais ce n'est pas un mécanisme immuno-allergique. Il s'agit de réactions histaminiques. L'intolérance alimentaire est une réaction à un aliment sans médiation immunologique.


Devenez PREMIUM !

Autres articles à découvrir

Nourrissez (vraiment) votre corps !