Allergie, intolérance, ou insupportabilité de l'existence ?


12/10/2012 - 11 mn

Allergie, intolérance, ou insupportabilité de l'existence ?
En France, la prévalence des allergies alimentaires est de 3% de la population et peut atteindre 8,5 % des enfants dage préscolaire. Mais nombre d'entre nous nous autoproclamons « allergiques » à quantités d'aliments sans parfois aucun lien entre eux. Au point que ce phénomène devient un filon en or massif pour l'agro-alimentaire, les laboratoires pharmaceutiques et... les bobologues.

Ne pas confondre allergie, pseudo-allergie et intolérance

L'allergie est provoquée par un allergène, substance capable de sensibiliser un organisme et de provoquer, lors de sa réintroduction, des manifestations pathologiques. L'atopie caractérise un organisme capable de synthétiser des immunoglobulines E (IgE) spécifiques ce qui est une condition nécessaire mais non suffisante pour l'expression d'une maladie allergique. La pseudo-allergie est cliniquement proche de l'allergie. Mais ce n'est pas un mécanisme immuno-allergique. Il s'agit de réactions histaminiques. L'intolérance alimentaire est une réaction à un aliment sans médiation immunologique.


Devenez PREMIUM !


Autres articles à consulter


Nourrissez (vraiment) votre corps !
Vous vous sentez totalement désemparé(e) face à la cacophonie alimentaire et nutritionnelle ambiante et vous ne savez plus comment vous y prendre pour bien manger ? Vous avez envie de connaître le b.a.-ba des bonnes attitudes pour un équilibre alimentaire réussi où cohabitent en parfaite harmonie poids, forme, bien-être, santé... science et bon sens ? Vous avez besoin d'aide, d'assistance et de motivation pour adopter facilement et durablement un mode de vie plus sain et atteindre enfin vos objectifs ?

© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales