Alimentation des enfants de 1 à 3 ans : les erreurs à ne pas commettre


12/04/2013 - 17 mn

Alimentation des enfants de 1 à 3 ans : les erreurs à ne pas commettre
La récente publication d’un avis de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) mettant en garde contre la consommation de jus végétaux (de type soja, amandes, châtaigne ou encore riz), en lieu et place de préparations pour nourrissons et préparations de suite (à base de protéines animales ou végétales), chez les enfants de moins de 1 an, pointe du doigt la diffusion de certaines pratiques inadaptées parmi les choix alimentaires des parents. En plus de devoir assurer les bonnes santé et croissance de l’enfant, ces choix ont aussi un impact déterminant sur ses comportements alimentaires futurs.

Face aux multiples discours émis sur le sujet, parfois contradictoires et laissant les parents démunis, le Fonds français pour l’alimentation et la santé (FFAS) souhaite apporter à ces derniers des éléments de réponse concrets : faut-il forcer un enfant à manger ? Quel type de lait donner à l’enfant après un an ? La viande est-elle nécessaire à son alimentation ?


Devenez PREMIUM !

Autres articles à consulter

Nourrissez (vraiment) votre corps !
© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales