Adaptations nutritionnelles à l’activité physique chez l’enfant et adolescent


09/12/2013 - 19 mn

Adaptations nutritionnelles à l’activité physique chez l’enfant et adolescent
Les prévalences actuelles du surpoids et de l’obésité ainsi que la progression alarmante de leurs complications métaboliques chez les plus jeunes, soulignent la nécessité d’approfondir nos stratégies de gestion du poids dès le plus jeune âge. Prévenir et prendre en charge le surpoids et l’obésité repose sur une connaissance et compréhension des mécanismes de régulation de la balance énergétique. Ce concept de balance énergétique a fortement évolué au cours des dernières années ce qui doit nous conduire à ré-appréhender à la fois notre approche nutritionnelle et les prescriptions d’activités physiques.

Et si l’activité physique n’était plus un simple moyen d’augmenter la dépense énergétique mais aussi un levier permettant de modifier les comportements nutritionnels ? En se basant sur la littérature actuelle, l'exposé qui va suivre va s’attacher à présenter les données disponibles relatant les possibles réponses nutritionnelles à l’activité physique chez les plus jeunes, afin de mieux comprendre les interactions entre l’activité physique et les comportements alimentaires des enfants et adolescents et d’essayer d’en identifier les implications cliniques en terme de prise en charge de l’obésité infantile.


Devenez PREMIUM !

Autres articles à consulter


Nourrissez (vraiment) votre corps !
© Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste
Ce site utilise des cookies - CGU & Mentions légales